Quand la strat FPS aide sur une course moto …

Post 12 of 71

Jeudi 12 Mai 2016 :

Départ pour le circuit de Brno en République Tchèque pour ma 3ème course du championnat Rehm Race Days, avec un départ pour une fois le Jeudi plutôt que le Mercredi, pas réellement pressé d’arriver. 🙁 En effet je garde un souvenir plutôt amer de ce circuit ou mes résultats était en 2013, très catastrophique, même si j’avais réussi à finir 3ème féminine sur 9 (oui, oui, il y a eu plus catastrophique que moi …). Mon niveau de confiance en ce circuit et en moi est égal à 0 …

Histoire de changer … il pleut ça risque d’être prometteur pour le lendemain … 🙁

Vendredi 13 Mai 2016 :

Premier essai libre à 9h40 bien sur sous la pluie, je commence à en avoir l’habitude maintenant et ca ne m’amuse pas vraiment, mais quand il faut y aller faut y aller. 🙂

FOTOMOTO IT (10)Je redécouvre ce circuit ou je n’ai pas posé mes roues depuis 3 ans, le tout sous la pluie. Je ne suis pas forcement trop fan (et encore moins sous la pluie), je passe donc la première session à reprendre les marques, quelques repères : panneaux, vibreurs et autres. Ça pourra toujours servir pour plus tard 😛

J’ai la chance de croiser Muriel et Pierre qui sont la également et que je n’ai pas vu depuis très longtemps, ils roulent également avec le nouveau R1.

Pour la deuxième et troisième session de la journée, je commence à prendre un rythme plus soutenu et prendre un peu plus de plaisir à rouler.

Mon coéquipier et moi essayons de faire au mieux pour arriver à avoir un bon chrono pour l’endurance. Je m’améliore lors des essais de l’après midi mais c’est mon coéquipier qui aura le meilleur chrono qui nous qualifie 5ème, c’est vraiment cool. 🙂

FOTOMOTO IT (14)

16h00 départ de l’endurance, comme d’habitude ce sera moi qui tiendrai la moto et mon coéquipier qui va courir (départ 24h du Mans) on perd quelques places au premier virage nous sommes 8ème. Les tours passent et mon coéquipier perds des places, je trouve que c’est louche, ca ne lui ressemble pas. 15 minutes de course et il me fait signe qu’il sort, je me disais bien qu’il y avait un truc de louche. 🙁

Je repars bonne dernière sur une piste encore trempée même si il ne pleut plus. Je remonte des places sans me faire doubler le tout pendant une demi heure … puis … drapeau rouge, une chute à eu lieu dans un pif/paf et il y a de l’huile, heureusement pas sur la traj mais en exter.

Je rentre donc aux stands, je note que mon coéquipier à changer de pneu pluie pour mettre une autre marque, FOTOMOTO IT (23)maintenant il faut attendre. Après une longue intervention la course va repartir pour 30 minutes, ça sera vraiment court … surtout que ce sera le cumul des deux bouts de courses qui feront les résultats.

Nouveau départ style 24 h du Mans, cette fois meilleur départ on est 3, mon coéquipier va assurer cette place pendant plusieurs tours mais l’état de son pneu va compliquer le restant de course. La piste sèche assez rapidement pour finir quasiment sèche.

Nous finissons au cumul des 2 départ, 10 ème on à sauvé les meubles on à même droit à une coupe en plus des points. 🙂

Samedi 14 Mai 2016 :

Début de cette journée avec un essai libre et les deux qualifs, je vais me servir de la première session pour me réveiller un peu vu que je ne suis pas du matin et jouer le tout pour le tout pour les qualifs.

Dès la première qualif au bout de 2 ou 3 tours je suis bouchée par un autre pilote, mais je suis têtu surement mon cote Catalane du Nord qui ressort 😛 au lieu de prendre le choix de la raison de faire un petit passage par la voie des stands je m’entête à essayer de vouloir le dépasser il freine mieux que moi mais trop car moi je rentre plus fort en courbe du coup obligé de ralentir. Malgré tout je vais légèrement améliorer.

Seconde qualif … on refait la même et on recommence ? bé oui, la Catalane du Nord level 2 qui retombe sur la même personne … (oui je crois qu’il 167- - (196)n’attendait que moi) 😛 et la encore je suis lancée j’ai pas envie de faire un passage par les stands, et je vais re re améliorer légèrement. 😀 Incorrigible cette faucheuse.

Je suis quand même un peu déçu, on est bien d’accord 🙂 mais après un passage sur le panneau des résultats, j’ai à nouveau le sourire 47ème sur 170 pilotes pas mal du tout en étant bouchée !!! 😀
Qualifiée 9ème de la Free Class B sur 40 pilotes, c’est la bonne nouvelle, la mauvaise on est 13 dans la même seconde ça va être vraiment hard.

Départ de cette fameuse Free Class B, je suis 3ème ligne cote droit du circuit (premier virage à droite), je me dit que c’est vraiment parfait, je vais essayer de faire tout l’inter au premier virage. Les feux s’éteignent départ moyen (histoire de changer avec cette nouvelle machine, j’ai encore du mal … :() je perds 2 place rien que au départ, je suis donc 11ème avant d’entrer dans le premier virage, je vais prendre en inter vu que c’était ma première idée … mais je n’avais pas pensée que si il y avait un pilote plus lent que moi dans la courbe, je perdrai des places, et ça ne va pas louper … 🙁 un pilote à pris la décision de prendre en inter le souci c’est qu’il 167- - (76)n’accélère pas, verdict on ce fait déposer en exter par une moto, deux, trois, ça ne s’arrête pas … franchement les boules 😀 gros coup au moral mais je me dit que je peux essayer de remonter, je suis à ce moment la 19 ème, mais je vais me faire doubler et cette fois quitte à avoir tout perdu, je vais jouer avec lui à batailler un peu. 😛

Je bataille donc avec ce fameux pilote pour la 19ème place (je ne le sais pas encore mais c’est un Français, Cédric avec sa S1000RR #269). On va vraiment s’amuser pendant 4 tours à se dépasser mutuellement mais respectueusement, je vais finir devant lui à un cheveu près, merci à lui pour cette formidable bataille, j’ai vraiment kiffé ! 🙂 Pas spécialement déçu de la place, la Free Class B ne rapporte pas de points au championnat (seul la Free Class A en rapporte), j’ai pris cette course comme un bonus pour prendre de l’expérience avec cette nouvelle machine que j’adore, un pied total cette YAMAHA R1M !!!

Dimanche 15 Mai 2016 :

Je sais qu’il me reste la première session du matin pour me mettre dans le bain, je décide d’assurer et de ne pas chasser le chrono. Je rentre avant la fin de la session et je vais attendre ma course. 🙂

10h20 c’est l’heure ! je me positionne en prégrille à la 3ème place (1ère ligne) cote droit (pour le premier virage à droite). Je suis qualifiée 3ème au scratch, 1ère en féminine.

Pour ceux qui ont l’habitude de lire mes CR vous vous souvenez surement de René ? un des pilotes de catégorie Streethfighter que je croise régulièrement sur le Rehm, il est qualifié 2ème, juste à cote de moi. On se salue comme d’habitude même si on ne parle pas la même langue (il est Autrichien). La pole est revenu à Walter, lui aussi venu d’Autriche.

Sur la grille je pense à ma mauvaise strat de la Free Class B … bouchée dans la première courbe. 🙁 Je suis bien décidée à ne pas faire la même.

Feu rouge … feu éteint ! GAZZZ !!! Départ moyen mais j’arrive à ne perdre que une place à la fin de la ligne droite, je suis dépassée par Aron l’Allemand, je suis donc 4ème dans le premier et fameux long droite. Je ne suis pas bouchée et décide de suivre. Mais au moment de rebasculer sur le virage de gauche, je retrouve à cote de moi une toute petite Moto3 piloté par une toute jeune fille de 14 ans qui s’appelle Marie. Je ne l’ai pas croiser du week end mais la voila près de moi !!! Bien entendu j’ouvre en FOTOMOTO IT (3)grand sur le bout de ligne droite et je ne la revois plus … du mois pour l’instant … 😉

Je recolle donc les pilotes Streethfighter, puis dans un des virages ou je suis la plus mauvaise, j’entends un bruit de « mobylette », comme je met plait à le dire. 😛 Marie me dépose bien comme il se doit dans le fameux enchainement que je n’aime pas, elle ouvre en grand sur l’angle … quand en 1000 on réfléchi à mettre du gaz lol. Je suis sur le cul du passage en courbe d’une Moto 3 mais il faut se ressaisir, je ne suis pas la pour admirer les autres rouler, même si, je l’avoue, je suis admirative de ce que me met cette jeune fille en courbe ! 😛

Je m’apprête à la doubler quand Walter fait un énorme high side ! Étant tout les 5 roues dans roues c’est une prise de décision à l’urgence, il retombe sur la piste, moto comprise, Aron et Marie passent à gauche et René et moi à droite, c’est la bonne option car Aron et Marie sont obliger de couper dans l’herbe, avec René on met les gaz, on passe le premier tour lui 1er et moi 2ème. Je me doute bien que ce n’est plus qu’une question de temps avant de voir débarquer Aron 🙂 et ça ne coupe pas ! Au freinage du premier pif/paf il me taxe au frein mais il est moins rapide que moi car je rentre avec beaucoup plus d’élan, je coupe pour rendre la main et essayer de le suivre et regarder comment il freine. Je le retaxe à l’accel il me retaxe au frein je coupe en courbe pour pas lui rentrer dedans. On passe donc le deuxième tour roues dans roues .

Je me dit qu’il est quand même temps d’essayer de rattraper René qui lui, à essayé de creuser l’écart, mais il n’est vraiment pas loin. Tout en bataillant pour la seconde place on remonte sur René … et la toujours dans l’enchainement ou je suis à l’arrêt, j’entends le bruit de la moto 3 et hop elle me passe devant, elle est motivée comme jamais à finir devant tout le monde, elle dépose René puis Aron passe 1ère dans les enchainements et se fait déposer dans les bouts de droit ! Je la repasse et recolle René puis le passe à la fin de la ligne droite puis il me redépose au freinage du pif/paf suivant.

Arrive le dernier tour … je passe deuxième au premier virage de la ligne droite. Je sais que je vais me faire taxer au freinage du premier pif/paf par René et dans l’enchainement que je n’aime pas par Marie 😛 ça ne manque pas.

La je suis 4ème et je reste 4ème jusqu’à ce que mon cerveau se reconnecte chose qui ne m’était jamais arrivé de ma vie !

Et la je pense : « bon tu sais ou sont leurs faiblesses, Marie, Aron et René ont des difficultés dans les bouts de droits, tu a la puissance tu va devoir attaquer après le pif/paf en monté, donc il faut être dans leurs roues à tout les 3 dès l’entrée et ensuite c’est à toi de jouer, il ne me reste que un bout de droit puis un genre de pif/paf assez grand qui amorce la ligne droite des stands ou le drapeau à damier nous attends ».FOTOMOTO IT (7)

Je suis donc 4ème en sortie du fameux pif/paf, ou je soude comme il se doit direct en sortie, Aron double Marie par la gauche et René par la droite (image qui va rester longtemps dans ma mémoire car les deux la regardent quand il la double) genre tu crois aller ou 😛 Puis je double Marie par la droite et double Aron et René au milieu, en gros il dépose une fille en sandwich mais une autre fille les dépose par le même endroit, je freine plus fort que d’habitude au freinage de cette fameuse ligne droite, je passe première mais au moment de jeter la moto à gauche, Aron me passe un peu virilement faut dire, je suis donc 2ème, je m’écarte mais arrive à prendre plus large pour sortir plus fort que lui et pour mettre les watts, j’ai confiance, j’ouvre donc en grand en sortie de pif/paf pour amorcer la ligne droite, je suis dans la roue d’Aron, je le double tout près de lui et il se douté bien que j’allais le doubler car il tourne la tête et me regarde passer. Drapeau à damier ! je fini première au scratch et première féminine mais quelle bataille inoubliable. 😀

Avoir fait la course avec Aron et René c’était quelque chose de géant, mais en plus rajouter une Moto3 conduite par une graine de championne comme Marie, c’est inoubliable, j’ai eu l’impression d’être en catégorie Moto3 du MotoGP pendant cette course. Si jeune aussi rapide (elle a eu le meilleur temps en course !), qui n’a peur de rien, elle va aller loin. Et je pense que sur un circuit plus petit la donne sera surement changée. 😉 Quelque chose me dit que je vais la voir dans une poignée de jours. 🙂

D’où le titre de cet article, être en mauvaise posture (4ème) 2 virages avant la fin de la course, et avoir été aidé par mes années de jeux vidéo en compétition grâce à de la stratégie FPS, c’est quelque chose d’impressionnant. 🙂 C’est pour le moment la plus belle course de ma vie tellement j’ai bataillée et avoir droit à une standing ovation en rentrent dans la pit lane de la part de pleins de pilotes, ça aussi ça restera quelque chose d’inoubliable.

Finalement je l’aime bien le Brno ! lol 🙂 Heureuse d’avoir fait une super course. D’avoir revue Muriel et Pierre. Mais également de croiser des pilotes respectueux et des pilotes de talent, jeune ou moins jeune. Apprendre encore et toujours restera mon objectif premier.

premiazioni (79)

Un grand merci à toutes les personnes qui me soutiennent, mes très nombreux donateurs particuliers, à mes fans qui me suivent sur Facebook, et surtout à mes nombreux sponsors qui font l’honneur de miser sur moi en cette saison 2016 :

YAMAHA Moto Etoile – Rehm Race Days – Les Bon Plans Arnaud – Vulcanet – Elite Puissance Snap Shot – One Gamers – Team’S Color Coaching Samuel BOUR Nano Eco

Un grand merci aux donateurs particuliers : Loïc Garnier, joe bar, lili philippe, Steeve Patin, philippe LELEU, Lionel Bonnet, marina leclerq, The Shop, Christophe Hanuszek, Paul Campos, Marie L., sandrine de las heras, Eric Mcd, stef garnier, Thibault Ferreira, Jean Marc Rivero, eric lebourg, Monsieur Yamaha, Eric Worldandspace, Jean camille Delafond, Béa RC, cindy k., Dedette Marechal, Guillaume Pinto, Sylvain Schneider, Nico GSXR, Lydia Marie, valentin castany, Irene Balmy, Pascal Camacho, Pascal Bisilliat, remy cochet-terrasson, David Garcia, Julien Fourcade, jean-pierre Bory, julien biagini, Nico Baches, Philippe Wantiez, Gwenadu Chabin, fabrice laveuve, Jenny Dc, fort pascale, Valérie Riffet, Gérard Bourgeois, florian da costa, Angélique Colin, Jose DC, Ludovic Decout, Guillaume Pichot, david morel, Dino Fabbri, Kevin Simonato, eric jung, Gregory Duvivier, J-M Ducelier, Olivier Palma, Clément Viguet, alain lebosq, Kevin Veran, Adrien Girot, Béa Girard, Bernard Le Motard, Laptiote Dayto, Celine James, Dominique JEANNOT, ludivine lafarge, Carlos Luis Ramirez, Loic LEBOURG, jerome ferre, Rémy HONORATO, Pader angelique, alain contival, Gontran Aubril, Olivier Gilles, Sylvie Petit, Jérôme Ramond, Florent Masson, Bertrand Simonin, Bernard Régnier, Luc Laborie, William Nicolas, Joël Garcia, Sylvain Armand, Matthieu Lemoine, Angélique Stimac, Mohamed Maalej, Stef-Will Wallas, Pat du 06, Ricco Foulquier, Julien Adouane, Sophie Herbin, Bernard Briard, Le Rider, lambert miguel, Patrick Cossette, Vanessa Cherbuin, Dominique Lecart, virginie romero, Romuald Clément, Michèle Marie, Pascal Bluteau, Mina Kadoum, Arnaud Guégan

8 commentaires :

didier5 juin 2016 at 11 h 31 minRépondre

super CR comme toujours, un plaisir de suivre tes aventures

lafaucheuse5 juin 2016 at 13 h 10 minRépondre

C’est sympa merci de me lire Didier. 🙂 A très bientôt.

Flo5 juin 2016 at 13 h 24 minRépondre

Bravo Katy pour ta détermination.

lafaucheuse5 juin 2016 at 13 h 30 minRépondre

Merci Flo c’est gentil !

ar-mand5 juin 2016 at 16 h 04 minRépondre

quelle bagarre j’avais l’impression d’y être ne lâche rien

lafaucheuse5 juin 2016 at 17 h 25 minRépondre

Merci Armand pour ton message, promis je ne lâche rien 😉

Prosic René6 juin 2016 at 10 h 48 minRépondre

The first visite sur ton site et là bravo pour le commentaire et le résultat, je le savais tu es un warrior (surtout avec la pluie) . Rdv ds une prochaine course

lafaucheuse6 juin 2016 at 12 h 07 minRépondre

Merci René pour ton passage sur le site et pour ton commentaire. J’espère que je vais avoir une course totalement sur le sec. 😛

Menu