Première victoire en République Tchèque

Post 1 of 65

Jeudi 11 Mai 2017 :

Départ très tôt pour ma 3ème course de cette année, ou je ne sais vraiment pas ou je vais aller avec la forte désillusion que j’ai eu à ma 2ème course … Mon objectif principal sera pour cette année de reprendre du plaisir à rouler. Dur, dur …

Après un bras de fer important, il est décidé avec le mécano, de remettre la fourche comme en 2016. ENFIN ! 😛

Vendredi 12 Mai 2017 :

Début de cette première journée ou je débute avec la fourche comme je l’aime : remonté ! 🙂 Bizarrement directement des la première session je me sent bien, ou du moins plus à l’aise que à ma course de Misano ou j’avais vraiment l’impression d’être « agressée » et pas bien.

Vu que je me sent assez bien je prends la décision de bosser la position, quitte à ne pas rouler vite autant être scolaire. 🙂 Toujours pareil les virages à droite sont vraiment un gros problème depuis ma chute, j’ai l’impression que j’aurai besoin d’un bon coup de masse sur le bras pour arriver à faire plier mon bras droit, c’est fou ! 🙁

Je décide de ne pas prendre la tête, je vais laisser les choses venir, de toute façon je manque de roulage depuis ma chute c’est évident. J’espère donc que l’après midi va être meilleure sauf que pour mes séries d’essais la pluie sera au rendez vous …puis le séchant … puis à nouveau la pluie … puis le séchant … Bon OK on laisse tombé pour aujourd’hui.

Pas beaucoup de roulage pour cette première journée, mais j’espère me rattraper le lendemain. 🙂

Samedi 13 Mai 2017 :

J’ai un essai libre avant les qualifs, je décide de faire quelques tours pour me mettre en jambe. Bizarrement je me sent super bien ! Heureusement mon mécano qui m’a regardé roulé la veille en bord de piste m’a dit les choses qui ne vont pas. C’est des fois une aide précieuse une personne avec une vue extérieure. Du coup j’améliore direct en essai à la première du matin, une première moi qui ne suis pas du matin, c’est prometteur ! 😛 (La au moins on ne peux pas dire que je n’écoute pas les conseils des autres hein ? 😀 )

Premier essai qualif : choix stratégique je donne tout à la première comme toujours, je sais que je n’améliore jamais à la seconde car je vais mettre les tripes sur la table, je vais donc me donner à fond ! 😛

Je sent que je vais bien et surtout que je rentre plus fort en courbe, j’arrive même à toucher à droite ! Un exploit depuis ma chute … le slide n’avait pas revu la couleur du bitume 😀

Je rentre de ma session toute heureuse … mais je sent un malaise quand je passe dans la pit lane, une personne de l’orga parle au casque en me regardant passé, j’arrive en fin de pit lane et on me dit de stopper … aie  … ça ne sent pas bon pour moi … Jo de REHM parle au micro avec la personne que j’ai vu au début de la pit lane puis ils commencent à tourner autour de ma machine avec une autre personne de l’orga … 🙁 … à la recherche de mon transpondeur qui est pourtant bien présent sur la moto. Il a rendu l’âme au bout du second tour … et m*** (biiiiip)

Je rentre au camp vraiment dégoûtée, mon mécano me dit que j’ai encore une qualif, mais je me connais, je ne vais pas améliorer.

Deuxième essai qualif : je me sent moins bien qu’à la première je me crispe et je suis énervée … rien de bon. Je décide d’essayer de mettre un peu plus de rythme … et la … venu de nulle part je me prends un nuage de guêpes, une première pour moi. J’aime beaucoup le réflexe de survie qui ne servira à rien, à essayer de baisser la tête. LOL 😀

J’ai la visière remplie à 50 % de morceaux de guêpes dont certaines continue a bouger alors quelles sont coupées en deux. Je sais que si je rentre et que je prends le temps de nettoyer ce ne sera pas la peine de ressortir la qualif sera terminée.

J’entreprends donc de faire un tour en plus à essayer de visionner entre les carcasses de guêpes mais c’est impossible de rouler vite avec ça devant les yeux. Je rentre donc sans avoir améliorer … vraiment ?! LOL 😀

Pour couronner le tout, après midi c’est la même chose que la veille : la pluie sera au rendez vous …puis le séchant … puis à nouveau la pluie … puis le séchant … à nouveau donc : « Bon OK on laisse tombé pour aujourd’hui. » 😀

J’aurai donc un essai libre avant la course de demain à 10h20.

Dimanche 14 Mai 2017 :

Début de cette dernière journée, ou je commence par un essai libre pour me mettre en condition pour la course. Je ne me sent pas trop mal, mais une chose me chiffonne un peu. René (pour ceux qui ont l’habitude de lire mes CR, c’est un de mes concurrents Autrichien qui est dans la catégorie Street, avec qui j’ai souvent de très belles courses, comme ça a été le cas l’an passé à Brno, un pilote que j’adore et je respecte infiniment), à l’air d’avoir quitté le circuit. 🙁

Quand viens le moment de la pré-grille je note que sa place est vide, il était qualifié 2 et moi 3, je sais donc que ce sera une course vraiment triste et sans amusement. 🙁

Le pilote qualifié 1 en catégorie Street sera pour moi intouchable mais du coup il faudra que j’essaie de le tenir le plus longtemps possible pour progresser.

Placée en première ligne, 3ème position en inter, je fais un départ assez moyen mais je conserve ma position au premier virage.

Il prends déjà plusieurs mètres d’avance, ce sera vraiment compliqué. Déjà au premier tour dans la ligne droite il est à plus de 500 mètres de moi … mon objectif sera de le voir le plus longtemps possible même si c’est de loin. Au 3ème tour et 4ème tour je le vois encore dans la partie arrière du circuit ou la visibilité est lointaine.

Les tours s’enchaînent et je ne subit pas d’attaques de pilotes de derrière moi, normal vu que les pilotes derrière moi étaient à près de 40 secondes. Je continue donc mon bonhomme de chemin toute seule, personne devant, personne derrière. Puis je double le dernier sous le drapeau à damier.

Je finirai 1ère en féminine 2ème au scratch, déçue du chrono je suis à 3 secondes de mes temps : 2’22″9 au lieu de mes 2’19″9 de l’an dernier … bon on va dire que par rapport à la course d’avant ou j’étais à 5 secondes de mes temps, il y a du mieux. Pour moi ça reste insuffisant et frustrant car je suis capable de bien mieux. Le chemin est long, je continue à persévérer pour arriver à rouler avec les mêmes sensations que 2016, je ne désespère pas …

Un grand merci à toutes les personnes qui me soutiennent, mes très nombreux donateurs particuliers, à mes fans qui me suivent sur Facebook (merci pour vos messages, vos likes, vos partages), et surtout à mes nombreux sponsors qui font l’honneur de miser sur moi en cette saison 2017 :

Katy Calmon Racing Team – Arai – YAMAHA Leborgn – Rehm Race Days – Les Bon Plans Arnaud – Snap Shot – One Gamers – Nano Eco – Flogarty – Créatitude360 – Bijouterie Marco – World Speed Record – Illico Perso – Carbon’Auto – Passion Peinture 91 – Gayet Transports Express – La Centrale Foncière – Legend Edition

Adrien GIROT, Alain ANGOT, Alexandre BOUDIER DUCLOY, Anthony BERNY, Aurélie BELLAMY, Barbara TILLIER, Béatrice GIRARD, Béatrice ROGER, Bruno AUZONE, Bruno LE BORGNE, Catherine DELOCHE, Cédric PY, Céline JAMES, Chris HAN, Christelle DESJARDINS, Christelle & Christophe CARATTO, Christophe BRACELLI, Christophe LAMBORELLE, Christophe PASCAREL, Claire GHEVAERT, Clarisse & Francky STRIBY, Claude LEPOLARD, Claude VANDERMOETEN, Corinne POUTEAU DAVID, Daniel JOUBLIN, Daniel PELERIN, David DORGANS, David MANZANO, David MARIE, David PIMONT, Désirée DUR, Didier GUESPIN, Didier TRICOCHE, Dimitri PIVERT, Eric JUNG, Eric LEBOURG, Eric MARCHAND, Eric ROYER, Fabienne DIDIER, Fabrice BESSON, Franck BAUSELA, Franck HUBELL BOURDEAU, Franck MERCERON, Gaetan FOURNIER, Gaetan ROLLAND, Gontran AUBRIL, Grib VIATCHESLAV, Guy CAILLOL, Guy VASSEUR, Henri FERRER, Isablelle CALMON PARLA, Jacky DONETTI, Jean CHARLIER, Jean-Christophe RITTER, Jean-Claude HINGRE, Jean-Claude MOYA, Jean-Jacques KENNIS, Jean-Luc HILLAIRET, Jean-Marc JAMMES, Jérémie FRANSE, Jérôme JINGUENAUD, Jérôme NARBEY, José AMORIM GONCALVES, José DUCROT, Julie ALLAIN, Julien VERNHET, Laurent BERARD, Laurent LAVIS, Laurent RENAULT, Laurent ROSSET, Laurent ROTH, Linda POULIOT, Loïc GUERRIAU, Loïc LEBOURG, Ludovic BOURDON, Ludovic PALLANT, Marc HINTZY, Marcel FRESON, Marcel JEULAND, Marie-Hélène VIOLET, Martial BARILLET, Martine BOISNE, Michèle TARDY, Nathalie DELLA CROCE, Nicolas GAILLACO, Nicolas JONNEAUX, Olivier BELLEM, Olivier BLUTEAU, Olivier CUSSET, Olivier GUELAI, Paolo PIZZO, Pascal BROUTE, Pascal GIRY, Pascal ROCHE, Patricia SORIAT, Patrick NAPOLEONI, Philippe BERTHET, Philippe BUCQUET, Philippe RONVAUX, Philippe SANCHEZ, Philippe WANTIEZ, Pierre HAYNAU, Rémy COCHET-TERRASSON, Rémy, Mya, Bérénice HONORATO, Rémy TOURRET, Robert CHOUZENOUX, Rose GABAUD, Samantha DE BOISSIERE, Samuel BOISNE, Sébastien GATTOLLIAT, Sébastien VEILLON, Serge BOUCTOT, Sophie HERBIN, Sophie MIDENA, Sophie VANCAYSEELE, Stef LACASE, Stef-Will WALLAS, Stéphane DEREDEC, Sylvain DROUIN, Thierry BERTHOU, Thierry VIVIANT, Thibault CHMIELOWIEC, Vincent BOURBON, Vincent DEHUY, Virginie & Pauline BEYSSIER, Yoann CHASSAGNE, Yohan COUSIN

Vous pouvez vous aussi m’aider dans ma saison 2017 et faire un don ou acheter des stickers dans la boutique : La boutique Katy CALMON

6 commentaires :

mireille28 mai 2017 at 11 h 27 minRépondre

vos comptes rendus sont d’une sincérité déconcertante j’adore vous lire

lafaucheuse28 mai 2017 at 11 h 33 minRépondre

Bonjour Mireille, je vous remercie pour votre message. J’essaie toujours d’apporter de la sincérité dans mes CR que les sensations soit bonnes ou mauvaises. Votre message me fait plaisir et me pousse à continuer dans ce sens. Bon week end.

fabrice besson28 mai 2017 at 11 h 47 minRépondre

Bravo ma belle, beau récit, belle course, continues comme ça, tes sensations vont revenir et dis toi bien que tu progresses a chaque course, même si ça ne te semble pas évident. Gros bisous à toi et ton bébé !

lafaucheuse28 mai 2017 at 12 h 48 minRépondre

Merci beaucoup Fabrice c’est vraiment gentil. C’est vrai que ce n’est pas évident et surtout je m’impatiente beaucoup j’ai trop envie d’avoir le même niveau que 2016. Je sis assez dure avec moi même et je ne me laisse rien passer, je suis trop exigeante alors que je sais qu’il faut juste rouler. Je t’embrasse très fort et c’est toujours un plaisir de te lire.

Jean Luc28 mai 2017 at 20 h 38 minRépondre

Pas de chance pour les deux qualifications mais tu t’es vraiment bien rattrapée avec le podium 😉

lafaucheuse28 mai 2017 at 20 h 41 minRépondre

Merci beaucoup Jean Luc c’est vrai que je ne m’attendais même pas à un podium. 🙂

Menu